Phase 2 : Déconfinement et redéfinition de nos relations avec nos publics et les institutions

Compte-tenu de la situation sanitaire que nous traversons et de la mise en place du confinement depuis le 16 mars 2020, les Masseurs-kinésithérapeutes de la Guadeloupe, représentés par les différentes instances qui gèrent leur profession (l’ordre départemental (CDO), l’URPS des îles de Guadeloupe et le Syndicat), souhaitent alimenter et compléter les recommandations publiées par le Conseil National de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes (1) pour une reprise progressive et maitrisée de l’exercice, tout en apportant un éclairage sur les spécificités liées à la Guadeloupe.

Ce document est susceptible d’être mis à jour en fonction de l’évolution des connaissances sur le Covid-19 et de la crise sanitaire.

La patientèle habituelle de nos cabinets issue du réseau ville-hôpital et de la structuration de notre système de santé a quelque peu souffert de ce confinement.

Notre département a eu la chance d’être peu touché par le COVID 19, il nous faut préserver cet état de fait.

Cependant, au regard des conséquences du Covid-19 actuellement constatées sur les patients, une attention particulière devra être portée sur les prises en charge neurologiques, locomotrices et/ou pulmonaires.

Suite à la conférence de presse du jeudi 7 mai, conduite par le Préfet de la Guadeloupe, la Directrice générale de l’ARS Guadeloupe et le Recteur de l’académie de Guadeloupe, le déconfinement se fera progressivement à partir du 11 mai, avec une reprise des activités. (4)

Suite à la conférence en webinaire de l’ARS à destination des professionnels de santé en date du 9 mai (Directrice de l’ARS, représentant de l’Assurance maladie), nous avons noté un certain nombre de décisions destinées à accompagner la reprise d’activité. Celles-ci concernent également les masseurs-kinésithérapeutes.

Ils pourront progressivement reprendre en charge les patients les moins fragiles à leur cabinet, en donnant priorité aux soins urgents. Cette reprise ne doit pas se faire aux dépens des patients les plus fragiles pour lesquels une prise en charge à domicile ou éventuellement en télé-soins est privilégiée …..

Lire l’intégralité du courrier

URPS des kinésithérapeutes de Guadeloupe

Galeries de Houelbourg

ZI Jarry

97122 Baie-Mahault